Baskets éthiques et vegan à 65€ avec la marque Perus

Il y a peu je me suis lancée dans une quête : trouver des baskets vegans et éthiques à un prix abordable. Et bah la recherche n’a pas été aisée, alors je vous partage ma découverte !

IMG_20190114_093844_618.jpg

Pourquoi vegan ?

Le cuir est une matière très présente dans notre quotidien. Utilisée depuis des miliers d’années, elle semble être naturelle et écologique et pourtant ce n’est pas mon avis… Explication !

Le cuir représente :

  • 1 milliards d’animaux tués chaque année pour leur peau (comme si on tuait une personne sur sept dans le monde chaque année pour avoir des pompes ou un sac, j’te laisse réfléchir sur ce chiffre) ;
  • 90% des humains travaillant dans les tanneries meurent avant 50 ans (au moins pas de problème de retraite) ;
  • 358 kg de charges polluantes sont rejetés dans l’eau chaque jour.
Bangladesh Tanneries
http://xibaaru.sn

Pourquoi éthique ?

Ce n’est plus une découverte, la majorité des vêtements, accessoires et chaussures est fabriquée en Asie. La Chine reste le premier exportateur mondial avec environ 100 000 usines et 10 millions d’employés.es. Les conditions de travail se sont améliorées depuis quelques années, néanmoins elles restent loin d’être idéal, voire même humaines tout simplement… Des lois en faveur des employés.es ont vu le jour mais la corruption règne toujours instaurant un climat de peur et de répression. Le salaire ayant tout de même augmenté (en moyenne 230€/mois), il ne représente pour autant même pas la moitié de ce qu’il devrait être pour permettre à une famille de vivre décemment. Ainsi, les acheteurs se tournent vers des pays encore plus bon marché comme le Bangladesh avec un salaire mensuel minimum de 48€. Dans ces industries, les employés.es peuvent travailler jusqu’à 100 heures par semaine (soit 14H/jour, 7 jours/7), allant jusqu’à des menaces si les heures supplémentaires non-rémunérées ne sont pas réalisées. Le travail des enfants est évidemment monnaie courante et les conditions de travail sont extrêmement dégradées (à même le sol, dans les usines qui s’effondrent, au contact de matières chimiques, machines avec des conditions de sécurité défaillantes…).

Pour en savoir plus, je vous ai mis des articles à la fin.

Perus, une marque éthique péruvienne

Consciente de toutes ces informations, j’ai décidé de me lancer à la recherche de baskets éthiques avec un petit budget. L’un allant rarement avec l’autre, j’ai été confronté à de nombreuses déceptions face à des chaussures trop simples ou tout simplement hors de mon budget.

Et j’ai découvert Perus ! Une marque spécialisée dans les baskets et sacs à motifs péruviens. Selon la marque, Perus travaille avec trois ateliers familiaux au Pérou. Les artisans sont payé.es deux à trois fois plus que le salaire minimum et effectuent 44 heures de travail hebdomadaire avec deux jours de repos. Les chaussures et sacs sont fabriqués à la main avec une volonté de qualité afin qu’ils durent dans le temps. Le caoutchouc est naturel afin de moins pollué. Les chaussures sont unisexes (taille du 35 au 46). Il existe plusieurs modèles de chaussures, certains en cuir et d’autres en toile. Ces dernières sont 100% vegan, c’est évidemment celles que j’ai choisi ! Je porte donc le modèle Ampato qui existe en huit coloris et coûte 65€.

IMG_20190114_094052_537.jpg

Et pour couronner le tout, la marque collabore avec l’ONG Los Chicos de Cusco qui soutient quatre écoles situées dans des villages pauvres de la région de Cusco. Chaque paire de chaussures vendue permet de financer une journée d’école à un.e élève.

 

Personnellement moi je les adore, et vous ? Dites le nous en commentaire.

 

Articles pour aller plus loin :

 

http://www.happynewgreen.com/le-point-sur-les-conditions-de-travail-en-chine/#comment-1012

https://www.ciso.qc.ca/wordpress/wp-content/uploads/Bangladesh_document_d_information.pdf

https://www.force-ouvriere.fr/Industries-textiles-en-Asie-Les

4 réflexions sur « Baskets éthiques et vegan à 65€ avec la marque Perus »

  1. Elles sont magnifiques. Il faudrait voir si elles tiennent bien dans le temps. J’avoue que j’ai arrêté de manger de la viande mais j’ai toujours des choses en cuirs (achetées avant de prendre cette décision). Pour moi c’est signe de solidité, fiabilité, confort etc. A l’avenir j’aimerai faire attention à ne pas acheter de choses faites en cuir animal (je ne peux pas revenir en arrière et je n’en ai pas envie) du coup ton article m’a attirée l’œil !

    J'aime

    1. Je les ai depuis plusieurs mois et franchement je les trouve qualitatives ! Si tu veux craquer je te les recommande 😉

      J'aime

      1. Quand mes prochaines seront KO ! J’avoue que pour l’été j’ai un faible pour les Bensimon.

        J'aime

  2. Ceci dit, je note que leurs modèles en cuir et en daim sont bien moins nombreux que ceux en toile, ce qui laisse penser qu’ils font quand même attention à ne pas produire trop dans ces matières-là. 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close